Gaza : Le Hamas détiendrait les preuves de l’implication de Mohammed Dahlan dans "l’assassinat" de Yasser Arafat

mercredi 20 juin 2007 - 16h01, par Mediarabe.info

Logo MédiArabe.Info

Quelques jours après l’effondrement du Fatah et des Services de sécurité de l’Autorité palestinienne et la chute de Gaza entre les mains du Hamas, ce dernier pourrait exploiter les précieuses informations recueillies dans les archives à Gaza que le Fatah n’a pas eu le temps de détruire avant sa fuite.

Tip A Friend  Envoyer par email | impression Imprimer cet article

Le Hamas commence par ailleurs à dévoiler ses ambitions. Il cherche à retourner la population de la Cisjordanie contre le Fatah. En effet, le quotidien émirati « Al Khaleej » cite le président de la Commission des affaires juridiques au Conseil législatif palestinien (CLP), Faraj Al-Ghoul, selon lequel « le Hamas détient les preuves sur l’implication de Mohammed Dahlan, chef de la Sécurité préventive à Gaza, dans l’assassinat de l’ex-président de l’Autorité, Yasser Arafat. Dahlan est également accusé d’avoir commandité les tirs contre le convoi du premier ministre Ismaël Hanyah... ».

Par ailleurs, des sources israéliennes craignent que « les informations que contiennent les archives des Services palestiniens, qui constituent un véritable “trésor”, ne tombent dans les mains des Syriens, des Iraniens et du Hezbollah ». Car, selon ces sources, si ce trésor est exploité, il met en péril tous les agents doubles qui ont travaillé pour le Mossad ou la CIA, dans l’ensemble des pays arabes.

Lire l'article original : Al Khaleej - Emirats Arabes Unis

16 Messages de forum

  • Car, selon ces sources, si ce trésor est exploité, il met en péril tous les agents doubles qui ont travaillé pour le Mossad ou la CIA, dans l’ensemble des pays arabes.

    Si parmi les membres du Fatah à Gaza,il y avait des agents doubles qui se sont vendus pour les pires ennemis du peuple et de la cause palestiniennes ,à savoir le mossad sioniste et la cia ( et c’est le mossad sioniste qui le reconnait et non Ismael Haniyeh).Hamas était complètement en raison de les liquider sans aucune pitié.
    Ces sionistes ne laissent aucune chance à leurs harkis ,meme pas une semaine passée et ils les vendent.
    C’est vrai,aucun harki à travers l’histoire ne sort gagnant.

    A bon entendeur qui fréquente ces parages.

  • le mossad sioniste ,ah les vilains.. est dans le hamas et le fatah,comme ça y’a pas de jaloux.Je crois même qu’il y en a un au dessus de chez moi,oui Monsieur !!! parce que tous les matins mes poubelles sont renversées.Savent mettre que la M.... c’est gens là .

  • Nous savons tous ce qui ce passe dans cette région dumonde : que les sionistes (rt non pas forcément tous les juifs) sont des extrémistes pires que tous les autres Ils détiennent argent, armes et appui de la communauté internationale sous prétexte de la "shoah".
    De plus, le mossad est à l’origine de beaucoup de drame. rappelez vous que ces idiots ont assasiné le frère d’un Gipsy King dans les années 80 au Danemark. de ce fait, plus rien ne m’étonne de la part de ces chiens.
    par ailleurs, je nai jamais et ne crois toujours pas en la verion officielle sur la mort de Arafat et pnse depuis toujpous que Abbas et ses sbirs sont des traitres à la cause palestineinne. L’argent les a pourri et continuera encore et encore. Relevez vous paslestineins et continuez la lutte. la majorité silencieuse du monde est avec vous !!!

  • D’abord ce soudain bouleversement de la donne à Gaza prend beaucoup de monde de cours… L’issue de la guerre (larvée et ouverte) entre les 2 protagonistes est arrivée plus tôt que prévu, surtout qu’Israël et les States ne pouvaient faire plus que tout ce qu’ils ont fournis et offert à Abbas depuis deux ans… Ce qui justifie largement la haine bien légitime qu’ils éprouvent pour ceux (Abbas et ses hommes) qui viennent de gà¢cher tant d’efforts et tant des prévisions. Ainsi s’ils se sont empressés de lui apporté un soutient sans faille, voire même un peu trop ostentatoire au goût des concernés, c’est juste parce que nul n’avait prévu une telle redistribution des cartes à cette date et que donc pour l’instant strictement aucun plan B n’est prévu…

    Ces fuites israéliennes sont juste un mauvais signe pour le Fatah, car si le Mossad (précédant les analyses et conclusions des States) se permet d’accréditer un peu plus les accusations du Hamas, c’est sans doute et tout simplement qu’un plan B se dessine déjà et qu’ils l’affûtent, sachant par avance qu’ils auront l’aval des States comme dans 99.99 % des cas précédents, ils entament ainsi la phase de purge des agents qui ne sont plus utiles… Autrement dit, le début de la fin des leaders impliqués du Hamas… Sinon c’est pour provoquer l’effet d’une bombe psychologique qui doit signifier aux vendus qu’ils ne sont plus qu’à quelques millimètres de la purge et que c’est bien leurs « ennemis officiels » qui détiennent le bouton o๠appuyer, ainsi si ces traîtres avaient encore la moindre inhibition ou la moindre limite qu’ils avaient négocié de ne jamais franchir, là c’est finis… On leur indique qu’il ne leur reste que 3 choix forts simples : Aller jusqu’au bout avec Israël, se suicider ou se faire éliminer par le Hamas…

    En fait, (mais chut n’allez par leur dire maintenant qu’ils y ont cru) ils ne leurs restent que deux issues… Un traître n’est rétribué ou protégé que tant qu’il sert, à la seconde o๠son utilité décroît son espérance de vie décroît en parallèle, si par malheur son utilité tend vers 0, ben… Sauf comme d’habitude, et selon les fameuses constantes de l’Histoire, une poignée de leur sommet peut encore espérer s’en tirer (mais bon, il n’y jamais de garantie car tout dépend du bon vouloir de votre « ex-meilleur ami qui n’a plus besoin de vous »)

    A part cet épisode illustrant à merveille le destin historique, récurent et si évident de tous les harkis et de tous les traîtres, je répète que cette issue n’est que justice dans la simple mesure qu’il n’y a jamais obligation à épouser la thèse de son ennemi naturel, c’est toujours par un choix libre et conscient qu’ils franchissent le rubicon…
    Et ils ont toujours maintes occasions durant ce parcours de revenir sur ou reconsidérer leur choix, jusqu’à un dernier jour o๠ils perdent cette capacité de choisir…

    A part ça, Harkis est un profil fort rémunérateur mais malheureusement fort dangereux…

    GranDaïsser

    • Cessez d’insulter vos frères musulmans harkis. Vous ne connaissez rien de ce qu’a été la trahison d’Algérie, qui a touché aussi bien les Européens que les "Arabes", appellation qui groupe aussi les Berbéres ( Kabyles et Chaouias) qui n’étaient pas des arabes mais ont été colonisés par é invasions successives. Les Harkis et leur salaire nourrissaient leurs villages, centres de regroupement ou Douars,et des familles entières o๠on trouvait des femmes et des veuves de fellagahs ( "partis dans le Djebel"). Ils étaient l’équivalent des groupes d’auto défense qui luttent actuellement contre les GIA, GSPC et autres nébuleuses d’Al Quaida. Ce terme regroupe d’ailleurs d’autres supplétifs de l’armée française : GMPR, employés des SAS, etc. Et l’Armée française comprenait au moins 30 % de troupes régulières arabes à 90 %, les tirailleurs, Spahis etc... qui participaient aux opérations,embuscades, bouclages, quadrillage.Les Harkis ne trahissaient personne : ils savaient o๠allait mener le FLN, et les Harragas (boat people arabes) qui meurent par paquet de 12, 25, au large de l’Espagne ou de la Sicile, en essayant de fuir le paradis algérien, le prouvent chaque jour.
      Gavés de pétrole,vos régimes ne cherchent pas le bonheur de leur peuple, ils veulent imposer leur culture islamique au monde, et le Sionisme est un bon prétexte pour masquer leur incapacité. Pourquoi faut-il importer 80.000 chinois en Algérie pour construire des cages à lapin ? pourquoi un chinois travaille-t-il 12 h par jour dès 7 h du matin, et son collègue local ( il ne faut pas dire "indigéne" ) doucement le matin et pas trop fort l’après midi ? Là sont les vraies questions : le sionisme est un bon prétexte.
      On est toujours le harki de quelqu’un d’autre, et vous aussi, vous serez traité de "harki" par un jeune loup encore plus excité que vous.

      • Du calme Monrose,

        Désolé de devoir mettre de coté ma discrétion pour vous préciser que je n’ai tout simplement et STRICTEMENT rien a apprendre de la guerre d’Algérie, je maîtrise le sujet et jongle même de toutes ses subtilités… Evitez le concours !
        Je vous devine soit avoir fait cette malencontreuse guerre ou alors vous êtes issu de cette « malheureuse » frange de la population pied noir qui a perdu son « pays ».
        Dans les deux cas vous alignez et illustrez à merveille le genre d’inepties qu’on servait aux harkis de l’époque… La haine et la rancune de la défaite en plus.

        Les harkis ne sont ni de dignes musulmans et encore moins mes frères, gardez vos vendus avec vous…
        Grà¢ce à vos bons conseils de l’époque, ils ont vécu et vivent l’enfer de leur vivant (ça leur fait une belle jambe de savoir que vous les défendez sur un forum virtuel et n’avez jamais rien fait pour eux dans le réel, toujours là à les utiliser, les manipuler, sans vergogne ni reconnaissance).

        GranDaïsser

        • Oui, les harkis sont mes fréres bien que je sois chrétien. J’allais en OP avec eux. Je les estime à l’inverse de ceux qui les ont abandonnés, tout chamarrés de képis à lauriers qu’ils soient à se pavaner aux Invalides. Eux, sur le terrain, savaient que les fells massacraient 20 FSNA pour un FSE, qu’ils égorgeaient des petites arabes sur le chemin de l’école. Amirouche, Zighoud Youssef ont été les dignes précurseurs d’Hassan Attab , d’Abdérazak le Para, , d’Antar Zouabri, de l’Emir Mouffok.Tu ne m’expliques toujours pas pourquoi, chaque semaine, des jeunes essayent de fuir sur des coquilles de noix, ce merveilleux paradis Algérien qui aurait 100 milliards de dollars de réserve et pourquoi 600 enfants ont été recensés, vivants sur la grande déchetterie d’Alger. Pourquoi à Bab el oued,ancien quartier à 90 % PN, les sinistrés, 40 ans après l’indépendance, courraient-ils derrière Chirac en criant "des visas" ?
          Entretuez vous ! Vous donnez ainsi raison à De Gaulle qui vous méprisez et disait que vous ne saviez que détruire et vous battre entre vous.

        • srv 25 juin 2007 20:17

          au anti harkis,salam bien sur que nous avons rien a voir avec ta secte de teroriste egorgeur d’enfant...appel au musulumans ne vous laissez jamais manipulez par des petits demons(grandaiser).le coran est un guide pour les pieux qui croient et acomplissent le bien ect...

  • Preuve ou pas preuve le processus tend attendu par les israeliens et les etats unis et la !!! :
    diviser pour faire oublier un etat palestinien avec jerusalem comme capital
    maintenant que le Hamas tient le controle de Gaza les israelos etats uniens vont diviser la cisjordanie en deux voir trois morceaux
    entre peut etre dahlan abbas ou d’autre comme ca ils s’entretuent et israel est tranquille, elle n’aura plus à dépenser d’argent dans ses armes et pourra attendre patiemment avant de récuperer les terres des palestiniens...

    • Sans Rapport Aucun... 25 juin 2007 14:07, par GranDaïsser

      Aucun rapport, je sais...

      Apartheid signifie en afrikaans « Vivre à part ». C’est en fait un système ségrégationniste basé sur la politique raciste du Parti national. En 1948, les Afrikaaners, qui ont emporté les élections contre les partis anglophones décident de mettre sur pied ce système qui leur permettra de concentrer le pouvoir, les ressources minières et les richesses du pays.
      Des États ethniques, les Bantoustans (ou Homeland), sont créés sur les terres ancestrales. Économiquement peu viables, limités à seulement 13% du territoire, ils enferment des populations entières dans des îlots privés dont la plupart sont privés de richesse naturelle et d’industrie, sans accès au commerce international. Si cette indépendance de façade satisfait parfois les potentats locaux, elle est essentiellement factice.

      Toujours sans aucun rapport...

      Le quotidien britannique The Guardian a publié, les 6 et 7 février 2006 (lien ci-dessous), deux enquêtes approfondies du journaliste Chris McGreal, le premier sur le parallèle possible entre la société israélienne et la société blanche d’Afrique du Sud, le second sur la longue coopération entre le régime de l’apartheid et Israël depuis les années 1950 jusqu’à la chute du régime blanc.

      Naturellement, nous ne pouvons accorder le moindre crédit à cet article tant The Guardian est connu pour son amateurisme notoire…

      Cette assertion totalement "hors propos" pour illustrer du bon usage de la question « A qui profite le truc ? »

      Pour chaque sujet, chaque évènement… Les services affectionnent les coups de billard à 10 bandes, mais bon, bien souvent il n’y a nul besoin d’être versé dans l’intelligence (au sens renseignement), les coups se limitent à 3 ou 4 bandes et c’est déjà incroyablement osé… Le coup à 10 bandes a si peu de chance d’advenir dans la réalité, que c’est là plus une spécialité de romans ou de films…

      Ainsi, sur le sujet Libanais, il est de mon avis toujours pertinent de se poser la fameuse question… A moins d’accepter le postulat de base de toute la désinformation actuelle qui veut que la Syrie en plus d’être coupable, relève de services les plus crétins sur terre et qui sont gérés par l’Etat le plus stupide du monde… Ils se savent mis à l’index et menacés de partout, ils se savent disposant de biens moins de cartes que l’Iran, mais voilà , ces imbéciles ne peuvent s’empêcher de tout faire pour que ce pays (et son régime) soit pulvérisé… Ils s’ennuient tellement qu’ils ne cessent d’assassiner des députés histoire de rendre service à l’opposition libanaise, elle qui n’a vraiment pas besoin de ça en moment, qui n’est ni en crise et encore moins agonisante tant elle jouie de la meilleure image possible (interne et externe) depuis la défaite d’Israël à l’été 2006.

      Posez-vous toujours cette question, certes elle n’apporte aucune réponse mais permet toujours de remettre les choses en perspectives…

      Voir en ligne : Brothers in arms - Israel’s secret pact with Pretoria

      • Sans Rapport Aucun... 25 juin 2007 16:54, par Chawki Freïha

        Cher GranDaîsser,

        "Celui qui se fait brûler un fois par le lait chaud, souffle le yaourt, pourtant froid". Il n’y a que les stupides qui acceptent de se faire prendre deux fois sans broncher.

        Je ne vais pas refaire l’histoire. Mais simplement rappeler quelques détails : en 1989, il y a eu les accords de Taêfs. La Syrie a refusé de les appliquer et de se retirer du Liban durant les deux années suivantes. Elle a géré le pays comme un terrain conquis. Il ne lui manquait qu’annoncer son annexion. Je ne veux pas débattre du pourquoi et du comment - l’occident a certes été complice - mais je me tiens aux faits. Entre 1992 (date supposée du retrait syrien) et 2001, il y a eu la manipulation, la répression, l’etouffement du Liban et son pillage (commissions, colonisation, impôts sur les sociétés, détournement d etous genres. Selon les spécialiste, entre 2 et 4 milliards de dollars partaient en Syrie tous les ans grà¢ce à cette colonisation). Puis vinrent les attentats du 11 septembre 2001. Le monde a découvert que « ceux qui ont été favorisés par Washington, ont “fêté†les attentats du WTC », alors que « ceux qui n’avaient que leurs yeux pour pleurer la “trahison†de l’Occident », ont célébré des messes à la mémoire des victimes...

        Le 11 septembre a modifié le cours de l’histoire et le monde a été divisé en deux camps - sans jugement de valeur aucun. Puis en 2003, l’invasion de l’Irak au nom de la lutte contre la connexion entre Saddam, détenteur supposé d’ADM, et Al-Qaïda. Il s’est fait que la Syrie a choisi un mauvais camp (le bon selon Damas) et, pour exercer des pression sur elle, l’Occident a décidé de « s’acquitter de ses dettes envers le Liban », et de « restaurer sa souveraineté ». Certes, cela peut s’apparenter au complot, théorie qui vous est très chère !!

        Mais toujours est-il que l’Occident a décidé de restaurer l’indépendance du Liban et a voté la résolution 1559 au Conseil de sécurité. La première riposte de l’autorité de tutelle (syrienne) au Liban fut La multiplication de l’ingérence syrienne au Liban et la modification de la constitution, pour maintenir le président Lahoud, allié indéfectible de Damas. Puis l’attentat manqué contre un opposant, Marwan Hamadé, puis l’assassinat mystérieux des auteurs de cette tentative... Auparavant, et pour neutraliser la France, deux journalistes français, Malbrunot et Chesnot, avaient été enlevés en Irak. Des soupçons ont porté sur l’implication syrienne, et Michel Barnier, alors ministre des Affaires étrangères, avait effectué une tournée régionale pour tenter d’obtenir la libération des journalistes, en excluant Damas. Il savait très bien que ce dernier cherchait justement à exercer le chantage.

        Puis, sous la pression internationale, la Syrie a accentué son ingérence en Irak, et a décidé d’affronter le monde libre en usant de son arme la plus redoutable : le terrorisme. Elle a pulvérisé Hariri, en pensant que, comme les dizaines d’autres hommes politiques libanais assassinés depuis 1976, ce sera un deuil de 3 jours, le temps de l’enterrer, et tout rentrera dans l’ordre ! Mais cette fois-ci, les Libanais ont saisi le changement international, ils ont sans doute aussi été aidés financièrement pour maintenir leur mobilisation durant des semaines. Celle-ci a culminé un certain 14 mars. Ce soulèvement - spontané ou planifié ? gratuit ou rémunéré ? peu importe - a mené au retrait syrien « humiliant » et à l’idée d’un Tribunal international pour juger les assassins. Si la Syrie n’y était pas impliquée, pour refuser ce tribunal ? Pour empêcher sa constitution, la Syrie n’a qu’un moyen : la fuite en avant avec davantage de violence et de terrorisme pour épuiser les Libanais, terroriser l’Occident, et les contraindre à oublier le Tribunal. La Syrie est aidée en cela par une multitude de groupes alliés, allant des islamistes extrémistes qu’elle a elle-même installés à Denniyeh en 1999 (pour justifier son maintien "indispensable" pour la sécurité au Liban) aux plus laïcs, en passant par Hezbollah, Wià¤m Wahhab, Omar Karamé, Sleiman Frangié et j’en passe.

        A chaque échéance a correspondu un événement violent et coûteux pour l’alliance du 14 mars. Mais pour vous, le crime sert celle-ci. Donc, selon votre analyse, Hariri se serait suicidé, tout comme Georges Haoui, Samir Kassir, Gebran Tueni et Pierre Gemayel. Seuls May Chidiac qui a perdu un bras et une jambe, et Marwane Hamadé, miraculé, ont raté leur tentative de suicide. Il faut donc les traduire devant la justice pour information mensongère !!! Quel beau raisonnemment !!

        L’équation posée par la Syrie à l’Occident est simple : nous n’avons pas d’élections à craindre. Nous avons habitué notre peuple à la famine, donc il ne souffrira d’aucun embargo. Nous sommes prêts à la confrontation, et nous usons de tous les moyens pour l’emporter : Al-Qaïda en Irak, Hamas en Palestine, Hezbollah et compagnie au Liban, terrorisme d’Etat tous azimuts, chantage à l’égard des pays du Golfe, menaces d’ouvrir les portes de l’enfer... Bachar Al Assad l’avait pourtant dit et redit, mais vous refusez de le croire - c’est votre droit, ou votre problème. Je vous l’accorde !!!

        Assad vous présente les exemples de ce qu’il est capable de faire, mais vous persistez à accuser les victimes de s’être sacrifiées pour accuser Damas.

        Sachez Monsieur qu’un pays qui a toujours vécu avec le terrorisme, ne connait pas d’autres langages pour traiter avec le monde extérieur. Déjà il n’a pas hésité à massacrer 30.000 de ses citoyens en moins de 48 heures à Hama, et il n’hésitera pas à récidiver, d’autant plus que ce seront des Libanais, des Irakiens ou des Palestiniens (tout bénéf pour lui). Sachez aussi que le régime syrien peut vous cracher dessus, mais vous dites qu’il pleut. Il peut vous brûler, mais vous dites qu’il vous rechauffe et vous l’en remerciez.

        Si vous y tenez tellement, pourquoi vous n’irez pas vous installer en Syrie, et vous faire citoyen d’honneur ?

        Cher GranDaïsser,

        Vous pouvez berner toute l’opinion un certain temps, et certaines opinions tout le temps. Mais vous ne pouvez pas berner toute l’opinion, tout le temps.

        Cordialement

        • srv 25 juin 2007 20:24

          heuresement que hitler n’etais pas algerien il serais surement enteré avec les martyrs(teroriste egorgeur).