Une radio d’Al-Qaïda émet depuis l’Iran pour déstabiliser les pays du Golfe

vendredi 16 février 2007 - 18h45

Tip A Friend  Envoyer par email | impression Imprimer cet article

Le quotidien koweïtien « Al Seyassah » cite des sources islamistes au Caire selon lesquelles les services iraniens et un responsable d’Al-Qaïda d’origine égyptienne ont signé un accord permettant à ce dernier, ancien cadre des Geama islamiya égyptienne, d’installer une radio sur le territoire iranien qui diffusera au nom d’Al-Qaïda en direction des pays du Golfe. Et ce, en vue de s’adresser à une population très sensible au discours prôné par Ben Laden.

Ainsi, l’égyptien Mohammed Khalil Hakayma, qui vit en Iran depuis la chute des Taliban, bénéficiera de la protection et de l’hospitalité iraniennes, en contrepartie de sa contribution à la déstabilisation des monarchies sunnites du Golfe à travers des émissions adressées aux sunnites arabes.

Le quotidien ajoute que l’Iran utilise les cadres d’Al-Qaïda qu’il a arrêté pendant leur fuite d’Afghanistan. Le cas de Hakayma n’est pas unique. Il en est de même pour Saad, le fils d’Oussama Ben Laden, de Sleiman Abou Al-Ghaïth, l’ancien porte-parole d’Al-Qaïda, et de Saïf Al Adl, N° 3 de l’organisation. Ils sont tous exploités soit dans la déstabilisation des pays voisins, soit comme monnaie d’échange avec l’Occident qui les recherche.

Lire l'article original : Al Seyassah - Koweït