La guerre ne fait pas que des malheurs

Crise humanitaire à Gaza : la recette divine du Hamas !

Les islamistes offrent 3.000 dollars à chaque homme qui épouserait une veuve de martyr

mercredi 18 mars 2009 - 17h54, par Randa Al Fayçal - Dubaï

Logo MédiArabe.Info

Face à l’accroissement du nombre des veuves à Gaza, du fait des guerres interminables, le Hamas a trouvé la solution. Au lieu de singer les radicaux d’ailleurs qui ont autorisé le mariage de jouissance, le mouvement islamiste palestinien vient de lancer un "projet social" destiné à réduire le nombre des veuves, et par conséquent, à lutter contre la détresse de leurs familles.

Tip A Friend  Envoyer par email | impression Imprimer cet article

Selon le quotidien « Al Quds Al Arabi » du 18 mars 2009, le Hamas encourage, dans le cadre de son projet social, les hommes aisés à épouser les veuves de martyrs. Pour les y inciter, il propose une prime de 3.000 dollars contre chaque mariage. Pour les islamistes, il ne s’agit pas d’un encouragement, mais d’une aide en guise de cadeau de mariage.

Après avoir légiféré en décembre 2008 contre le crime, et imposé la loi islamique comme source d’inspiration pour les châtiments, dont la crucifixion, le Hamas cherche aujourd’hui à lutter contre le phénomène du veuvage, notamment des jeunes femmes. Indirectement, cette opération sera très bénéfique, au niveau de la reproduction démographique !

Cependant, le Hamas exige plusieurs conditions que les candidats à ces re-mariages doivent remplir afin d’obtenir la prime de 3.000 dollars. Ils doivent avoir des ressources financières leur permettant de faire vivre plusieurs épouses ; ils doivent être pieux et vivres conformément à la Charia ; ils doivent assurer un logement à la nouvelle épouse ; ils doivent s’engager à soutenir ses enfants du premier mariage.

De telles mesures sociales démentent les propos du Premier ministre israélien démissionnaire, Ehud Olmert, qui a accusé le Hamas d’être un « mouvement extrémiste », après que celui-ci ait posé de nouvelles conditions à la libération de Guilad Shalit, mettant en échec les négociations autour de l’échange des prisonniers.

Synthèse de Randa Al Fayçal

© Nos informations, analyses et articles sont à la disposition des lecteurs. Pour toute utilisation, merci de toujours mentionner la source « MediArabe.info »