L’Agence suisse du développement se dit favorable à des rencontres avec le Hamas pour coordonner les aides humanitaires à Gaza

mercredi 24 octobre 2007 - 21h29

Tip A Friend  Envoyer par email | impression Imprimer cet article

Le quotidien « Al Quds Al Arabi » cite un haut responsable suisse actif dans le Développement, selon lequel « les autorités de Berne ne sont pas hostiles à l’établissement de contacts avec le Hamas palestinien qui contrôle la Bande de Gaza pour coordonner les aides humanitaires dans le territoire ». Le quotidien ajoute qu’« au même moment, un diplomate suisse est arrivé à Gaza pour des entretiens politiques avec le Hamas ». Le journal précise que le directeur général de l’Agence suisse pour le développement se trouvait mardi à Gaza. Interrogé par des journalistes, ce responsable helvétique a déclaré « ne pas s’opposer à des entretiens avec des responsables politiques du Hamas ». Selon lui, la Suisse traite avec des pays et non avec des gouvernements, et nous coopérons avec des gouvernements démocratiquement élus. Il a cependant nuancé ses propos en estimant que « la situation est compliquée en Palestine, car il y a un gouvernement à Gaza et un autre en Cisjordanie. D’où, son institution préfère travailler avec les organisations de la société civile. Et s’il faut traiter avec le gouvernement démis de Gaza, il n’y a pas d’objection si ceci contribue à améliorer la situation de la population ».

Lire l'article original : Al Quds Al Arabi - Londres