Mediarabe.info


  • Le point de vue de Dario S. (Rome)

    Samir Geagea et la vérité : elle ne lui a jamais fait peur. Hassan Nasrallah non plus

    Après l’engagement du Hezbollah en Syrie, ses alliés doivent choisir

    29 mai 2013 - 23h55, par Dario S. (Rome)

    L’engagement du Hezbollah dans le conflit syrien, désormais officiel, affiché et assumé, met le Liban à la croisée des chemins. Car Hassan Nasrallah achève ainsi la destruction des institutions libanaises qu’il n’a jamais respectées ou reconnues. Ses alliés sont appelés à rompre le silence et les alliances pour ne pas partager cette responsabilité avec le parti de Dieu. Samir Geagea a rompu ce silence et dit tout haut ce que les Libanais pensent tout bas.

  • Le point de vue de Dario S.

    Turquie : Erdogan se place entre le marteau syrien et l’enclume de ses opposants. Le bilan des attentats de Reyhanli serait de 177 morts

    Pour éviter la fronde intérieure, Ankara minimise l’attentat de Reyhanli

    13 mai 2013 - 22h27, par Dario S. (Rome)

    Selon "La Voix de la Russie", le double attentat de Reyhanli a fait, samedi, 146 morts et 140 blessés, dont une vingtaine dans un état grave. L’agence de presse azérie APA cite le journaliste turc Ferdi Ozmen qui affirme, lui, que 177 personnes sont mortes dans ces actes terroristes. Ferdi Ozmen a été arrêté par les autorités, qui cherchent à minimiser l’impact de cette attaque pour ne pas en assumer les conséquences, selon un spécialiste de la question turque.

  • L’analyse de Stefano B. C.

    Le terrorisme en Turquie, conséquence de la paix avec le PKK

    Les Alevis remplacent les Kurdes dans le dispositif syrien

    11 mai 2013 - 20h39, par Stefano B.C.

    Sans l’ombre d’un doute, la série d’attentats terroristes qui a frappé Reyhanli, à la frontière syro-turque, faisant plus de 40 morts et une centaine de blessés, implique le régime syrien. C’est du moins ce que cherchent à prouver les autorités d’Ankara. Assad veut faire d’une pierre plusieurs coups.

  • Entre intox et info, la démonstration est plausible

    Claude Guéant dans la tourmente judiciaire. Ses fonds suspects pourraient provenir de Syrie

    La piste de Bachar Al-Assad et Michel Samaha semble plus sérieuse que celle de Kadhafi

    3 mai 2013 - 11h33, par Stefano B.C.

    L’étau judiciaire se resserre autour de Claude Guéant, ancien ministre de l’Intérieur mais surtout ancien secrétaire général de l’Elysée, sous Nicolas Sarkozy, dans l’affaire des 500.000 euros en espèce payés depuis la Malaisie en 2008. Des sources libanaises proches de l’enquête sur Michel Samaha, arrêté l’été dernier dans un vaste plan terroriste pour le compte de Bachar Al-Assad, s’interrogent sur les dessous de cette affaire, la vente de tableaux d’art ne semble pas les convaincre.

  • L’ASL revendique le bombardement de l’aéroport

    Syrie : d’énormes explosions et des incendies à l’aéroport de Damas.

    Le régime détruit un pont suspendu « classé » à Deir Ez-Zor et commet un massacre à Baïda

    3 mai 2013 - 10h37, par Mediarabe.info - Roma

    Malgré l’engagement de l’Iran et du Hezbollah à ses côtés, le régime syrien accumule les défaites et compte sur l’action purement verbale de la communauté internationale pour tenter d’inverser la tendance. Il multiplie ainsi les massacres, comme celui commis hier jeudi à Baïda, près de Banyas, où l’opposition parle de 200 morts.

... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 |...