Mediarabe.info


  • La fin d’une enquête des plus difficiles

    Liban : le chef des Brigades Abdallah Azzam, le saoudien Majed Al-Majed, mort en captivité

    Sa disparition embarrasse certains, mais soulage d’autres. L’a-t-on laissé mourir ?

    4 janvier 2014 - 11h15, par Stefano B.C.

    Arrêté par l’armée libanaise il y a quelques jours, sous une fausse identité, le saoudien Majed Al-Majed est mort en captivité. L’armée libanaise a officiellement confirmé le décès du chef des Brigades Abdallah Azzam, des suites de ses insuffisances rénales. Si sa disparition peut soulager plusieurs services de renseignement qui l’exploitaient, elle embarrasse à la fois les autorités libanaises, l’Arabie saoudite qui le recherche et le réclame, et les Américains qui l’avaient localisé.

  • L’ASL fait face au régime et à Al-Qaïda à Alep et Idleb

    Irak-Syrie : l’émir de l’Etat islamique d’Irak et du Levant tué à Ramadi

    Les Tribus d’Al-Anbar reprennent Ramadi et Falloujah et éliminent une soixantaine de djihadistes

    3 janvier 2014 - 15h21

    L’Etat islamique d’Irak et du Levant, directement ou indirectement engagé dans la guerre du régime syrien contre la révolution, vient de subir plusieurs défaites au nord-ouest de la Syrie et en Irak. La stratégie du régime de Damas s’en trouverait affaiblie.

  • Pour que le berceau de l’humanité retrouve sa vocation

    L’équipe de Mediarabe.info formule ses meilleurs vœux pour 2014

    Que le calvaire cesse et que la quête de liberté soit couronnée de succès

    31 décembre 2013 - 23h43, par Dario S. (Rome)

    L’équipe de MediArabe.info souhaite à tous ses lecteurs et abonnés une très bonne année 2014, et profite de cette occasion pour leur formuler ses meilleurs vœux.

  • Analyse à chaud de Stefano B. C.

    Liban : l’explosion de Beyrouth vise à perpétuer le vide constitutionnel

    La direction du Courant du Futur ciblée. Mohammed Chatah, conseiller de Saad Hariri et interlocuteur du Patriarche maronite, tué

    27 décembre 2013 - 09h37, par Stefano B.C.

    La violente explosion qui a secoué Beyrouth, ce matin, a fait plusieurs morts et de nombreux blessés. Parmi les victimes figure Mohammad Chatah, le conseiller de l’ancien premier ministre Saad Hariri et membre de la direction du Courant du Futur et du bloc souverainiste du "14 mars". Il ne fait pas de doute que cet attentat terroriste vient couronner la vive tension qui oppose le Hezbollah et ses alliés, d’une part, et les souverainistes d’autre part, autour de la formation du gouvernement et plus particulièrement autour de la prochaine élection présidentielle.

  • Un cadeau de fin d’année, inévitable pour mieux comprendre

    « J’ai connu l’enfer. De la Syrie des Assad aux camps du Liban »

    Fayza D. et Djénane Kareh Tager nous expliquent pourquoi un retour en arrière est impossible

    26 décembre 2013 - 10h25, par Dario S. (Rome)

    Le monde marche sur la tête : L’ONU et le HCR multiplient les gesticulations pour secourir 8,8 millions de déplacés et de réfugiés syriens ; les ONG se contentent de compter les morts (130.000), les blessés et les disparus (plus de 600.000), et l’Occident évoque le maintien de Bachar Al-Assad, le "tueur en Syrie", comme un rempart contre l’extrémisme qu’il a lui-même fabriqué et exploité. Mais le livre de Fayza D. et Djénane Kareh Tager (Plon) nous explique pourquoi tout retour en arrière est désormais impossible. A lire sans modération...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...