Mediarabe


  • À l’approche du troisième anniversaire de la révolution

    Égypte : les Frères musulmans s’allient aux djihadistes et versent dans le terrorisme

    Les islamistes s’enfoncent et condamnent définitivement leurs homologues en Tunisie et en Libye

    24 janvier 2014 - 11h31, par Dario S. (Rome)

    Comme nous l’avions souvent démontré, les islamistes Tunisiens et Libyens font les frais de l’échec politique des Frères musulmans en Égypte. Or, ces derniers versent de plus en plus dans le terrorisme, condamnent définitivement la mouvance sur l’ensemble de la région et embarrassent leurs alliés ou soutiens qui avaient plaidé leur cause en Occident.

  • Après les scandales de la viande avariée, des faux médicaments et de la production de drogue...

    Liban : le Hezbollah est coincé entre le banditisme et le terrorisme

    La popularité du parti chiite est en chute libre

    21 janvier 2014 - 21h20, par Stefano B.C.

    Alors que les Libanais s’interrogent pourquoi aucun membre du Hezbollah n’a péri dans la série d’attentats qui a frappé ses fiefs, depuis l’été dernier, tant à Beyrouth que dans la Bekaa ? Le doute s’installe au Liban autour du rôle présumé que le parti de Dieu a pu jouer dans la préparation de ces attentats qu’il attribue à Al-Qaïda et à ses filiales, afin de justifier son implication militaire en Syrie.

  • Comment interpréter l’ultimatum ?

    L’Etat Islamique d’Irak et du Levant accorde 24 heures aux rebelles pour se livrer à Alep

    Passé ce délai, les djihadistes se retirent au profit du régime de Bachar Al-Assad

    4 janvier 2014 - 23h01, par Mediarabe.info - Roma

    Comment interpréter l’ultimatum lancé ce samedi 4 janvier par l’Etat Islamique d’Irak et du Levant aux rebelles syriens à Alep ? Pour les uns, il s’agit du signe irréfutable de l’affaiblissement des djihadistes, qui ont perdu plusieurs centaines d’hommes en Irak et en Syrie ces derniers jours. Pour d’autres, il s’agit d’une preuve supplémentaire attestant que les djihadistes étaient et sont toujours au service de Bachar Al-Assad.

  • La propagande du régime mise en mal

    Syrie : une nouvelle alliance de rebelles déclare la guerre à Al-Qaïda

    Les djihadistes ont dénaturé la révolution, enlevé les évêques d’Alep, le père jésuite italien Paolo Dall’Oglio et détruit des églises

    4 janvier 2014 - 12h36, par Mediarabe.info

    Comme nous l’avions écrit à maintes fois, le régime de Bachar Al-Assad, qui a excellé dans la fabrication et la manipulation du terrorisme, a tout fait pour donner une connotation islamique à la révolution, avec la contribution de religieux musulmans et chrétiens, pour se présenter comme le rempart contre le terrorisme et gagner la confiance de l’Occident. Avec cette stratégie, Assad a pu tromper tout le monde un certain temps, et certains, tout le temps. Mais il ne peut pas tromper tout le monde, tout le temps.

  • La fin d’une enquête des plus difficiles

    Liban : le chef des Brigades Abdallah Azzam, le saoudien Majed Al-Majed, mort en captivité

    Sa disparition embarrasse certains, mais soulage d’autres. L’a-t-on laissé mourir ?

    4 janvier 2014 - 11h15, par Stefano B.C.

    Arrêté par l’armée libanaise il y a quelques jours, sous une fausse identité, le saoudien Majed Al-Majed est mort en captivité. L’armée libanaise a officiellement confirmé le décès du chef des Brigades Abdallah Azzam, des suites de ses insuffisances rénales. Si sa disparition peut soulager plusieurs services de renseignement qui l’exploitaient, elle embarrasse à la fois les autorités libanaises, l’Arabie saoudite qui le recherche et le réclame, et les Américains qui l’avaient localisé.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...